Naviguer dans le parc paysager Binntal

de | fr | it | en
 
de | fr | it | en
 

Navigation principale - Avec les touches fléchées gauche / droite à travers les points principaux

© Pedro Rodrigues
 

Communes

Le parc naturel de la vallée de Binn regroupe les communes de Binn, Ernen (Ausserbinn, Ernen, Mühlebach et Steinhaus), Grengiols, Bister, Niederwald et Blitzingen. Il se distingue par la richesse de ses paysages naturels et cultivés et par l’importance de ses sites construits. La forme d’habitat rencontrée est typique de la région, à savoir villages et hameaux.

Population et économie

Nombre d’habitants

La population du parc s’élève à 1’219 habitants selon la statistique du canton du Valais du 31.12.2020. Nombre d’habitants par commune:

 Binn  127
 Bister 34
 Ernen 518
 Grengiols 431
 Total 1'110


Economie

Depuis la seconde moitié du 20ème siècle, l’économie régionale fait face à un long processus de transformation d’une société agraire en société axée sur les services. Cette mutation structurelle a généré un transfert de la main-d'œuvre du secteur agricole et industriel vers le secteur tertiaire. Cela a entrainé une perte d'emplois considérable dans les secteurs artisanaux et industriels. Cette perte d'emplois a pu être compensée en partie par l'expansion du secteur des services qui fut induite principalement par le tourisme. Depuis le milieu des années 90 se multiplient les signes d’urbanisation et de globalisation par le biais d’une concentration de la croissance dans les régions urbaines et d’un affaiblissement économique des zones périphériques. La région présente toutefois un potentiel réel pour développer des produits et services commercialisables innovants, dont la mise en valeur aurait la capacité de réorienter l’économie et de stabiliser la situation socio-économique.

Binn

Le charmant village de montagne de Binn est situé à 1400 mètres d'altitude. Le nom de Binn n'est apparu que récemment. À l'origine, le village principal s'appelait Schmidigehischere, là où sont situés le Swiss Historic Hotel Ofenhorn et le magnifique pont en pierre. L'église paroissiale Saint-Michel s'élève dans le hameau de Wilere. Le village de Binn est d'importance nationale et s'est vu décerner, en 1992, le Prix du patrimoine suisse.

Font également partie de la commune de Binn les hameaux de Ze Binne, Heiligkreuz, Giessen et Fäld. Fäld fut la première localité suisse à obtenir, le 1er août 1998, la médaille de la fondation «Archicultura» pour le caractère intact et harmonieux du site. Heiligkreuz est un ancien lieu de pèlerinage. C'est par ailleurs un grand lieu d'énergie.

Site web de la commune de Binn: www.binn.ch

Ernen

Ernen, avec ses 530 habitants, est le village le plus peuplé du Parc naturel de la vallée de Binn. Autrefois chef-lieu du dizain de Conches, c'était aussi le siège du tribunal, comme en témoignent les cachots de l'ancienne mairie (qui servait également de prison) et le gibet qu'on aperçoit sur la colline entre Ernen et Mühlebach.

Ernen a reçu en 1979 le prix Henri Louis Wakker de Patrimoine suisse pour avoir su préserver le magnifique caractère de la place du village avec ses maisons patriciennes: la maison de Tell avec la plus ancienne fresque en Suisse de la légende de Tell, la maison des capucins ou encore la maison Jost-Sigristen. Ces dernières décennies, Ernen a acquis une grande renommée en tant que Village de la musique, grâce aux concerts de musique classique de haut niveau donnés au fil de l’été par des virtuoses internationaux. Tout près d’Ernen, le hameau de Mühlebach abrite le noyau le plus compact de constructions en bois de Suisse ; Ausserbinn et Steinhaus possèdent de très belles chapelles restaurées.

Près du village, ne manquez pas de visiter le vieux moulin du Bonacher au bord de la bisse « Wuhr », utilisée autrefois pour irriguer les prés. Il s’agit d’un moulin à farine dont la roue à eau est en position horizontale sous le bâtiment.

Site web de la commune d’Ernen: www.ernen.ch

Grengiols

Ce petit village agricole typiquement valaisan est situé dans un paysage cultivé bien entretenu, sur l'ancienne voie commerciale du col d'Albrun. Son centre, avec la rue principale étroite et escarpée et la place quasi circulaire, est d'importance nationale. Figure emblématique du village, l'église néo-romaine bâtie en 1914 et qui présente des dimensions monumentales.

En 1799, le village fut entièrement détruit par un incendie qui ravagea plus de 22 maisons et 80 bâtiments d’exploitation. Il fut reconstruit en l’espace de quelques années. De nos jours, Grengiols est bien connu comme Village de la tulipe pour une variété de tulipes sauvages unique au monde qui fleurit sur d'anciens champs de seigle pendant la seconde quinzaine de mai.

Grengiols est situé au pied du Bettlihorn. Le haut plateau aride de l’alpage de Furggen, le Breithorn, d’où l’on a une vue magnifique sur les Alpes bernoises, ainsi que la vallée du Saflisch, son impressionnant jardin alpin et les eaux cristallines du Lac bleu ne demandent qu’à être découverts.

Font également partie de la commune de Grengiols : les pittoresques hameaux de Ze Hyschere et Bächerhyschere et, sur le sentier pédestre menant à Ernen et Binn, celui de Hockmatta, qui n’est habité plus qu’en été.

Site web de la commune de Grengiols: www.grengiols.ch

Bister

Il est fait mention par écrit de Bister pour la première fois en 1374 (in der Bystur). Il s'agit d'un petit village éparpillé sur un versant en terrasses à l'ouest de Grengiols et composé de deux parties principales Egga et Dorfji, ainsi que de quelques autres regroupements de bâtiments. Dans le hameau de Bänna, on peut admirer le bel autel baroque de 1698 de la chapelle de Ste-Anne, érigée en 1651.

Le territoire communal, qui s'étend du lit du Rhône à 770 mètres d'altitude jusqu'au Bettlihorn à 2'993 mètres d'altitude, est formé principalement de forêts et de surfaces agricoles (prés et pâturages). Bister est aujourd'hui une des plus petites communes du pays.

 
 

Réserver un hébergement

Afficher tous les appartements Afficher tous les hôtels

L'outil de réservation externe n'est pas accessible