de | fr | it | en
 
de | fr | it | en
 
© Michael Praeger
© Michael Praeger
 

Mineraux

Binn et la vallée de Binn sont connus loin à la ronde comme le village des minéraux et la vallée des trésors cachés. Cette réputation n'est pas usurpée, car la région regorge de minéraux incrustés dans les diverses formations rocheuses de la vallée. Nous vous invitons chaleureusement à venir découvrir les trésors minéralogiques de la vallée de Binn.

La vallée de Binn doit son développement touristique aux minéraux. Ce sont d'ailleurs les touristes anglais qui, les premiers, ont découvert la vallée et ses trésors cachés aux temps du tourisme naissant, dans la première moitié du 19e siècle. Le vieux sentier muletier des gorges de la Twingi a été élargi en 1864, puis l'hôtel Ofenhorn a ouvert ses portes en 1883. Au tournant du 20e siècle, la recherche des cristaux rapportait à une vingtaine de familles de la vallée de Binn un revenu supplémentaire parfois supérieur aux revenus de l'activité agricole traditionnelle.

La vallée des trésors cachés

Lorsqu'on parle de cristaux, on pense en tout premier lieu à des cristaux de roche translucides ou au mystérieux quartz fumé. Dans la vallée de Binn, vous trouverez ces variétés de quartz en quantité et sous de nombreuses formes, mais vous pourrez aussi y découvrir toutes sortes d'autres minéraux, parfois minuscules, mais d'une beauté exceptionnelle. À ce jour, pas moins de 270 sortes de minéraux différents ont été répertoriés dans la vallée de Binn, dont près de 130 dans la seule mine de Lengenbach, connue dans le monde entier pour ses minéraux extraordinaires. De plus, 40 minéraux portent le nom de la vallée de Binn comme localité type, ce qui signifie que c'est à cet endroit qu'ils ont été identifiés pour la première fois.

Contrairement à la flore et aux magnifiques paysages, qui sont à la portée de n'importe quel randonneur, le monde des minéraux reste souvent inaccessible, caché sous la végétation, les éboulis et les rochers. Pour espérer pouvoir mettre la main sur quelque pièce rare, il faut tout le savoir et l'expérience d'un chasseur de cristaux. Laissez-vous donc tenter par une excursion minéralogique sous la conduite d'un cristallier expérimenté qui vous introduira au monde secret des minéraux de la vallée de Binn.

Fotos: © Mischa Crumbach /designbyearth.com/binntal-minerals

 

La mine de cristaux de Lengenbach

La mine de cristaux de Lengenbach est l'un des plus importants sites de prospection de minéraux du monde. Ce ne sont pas de gros cristaux de roche ou des pierres précieuses que vous trouverez ici, mais le plus souvent de très petits minéraux qui sont d'autant plus rares. Sur les 130 types de minéraux qui ont été trouvés à Lengenbach, une quarantaine ont été découverts ici.
Le Lengenbach est une petite vallée escarpée qui débouche sur la vallée de Binn derrière le hameau de Fäld. Au point le plus bas du vallon, le torrent a mis à nu une veine de marbre dolomitique d'un blanc immaculé sur environ 300 mètres. Il y a quelque 240 millions d'années, des minerais de fer, de plomb, de zinc et d'autres métaux se sont formés dans ces roches lors de la sédimentation. À Lengenbach, lorsque les Alpes se sont soulevées, ces minerais se sont métamorphosés d'une manière très particulière sous l'effet des températures élevées, donnant naissance à toutes sortes de minéraux extraordinairement rares et exotiques.

Ces minéraux ont ensuite cristallisé dans les fissures et les cavités de la roche pour former de petits cristaux, dont la plupart ne mesurent que quelques millimètres. On peut aussi trouver de grandes quantités de pyrite dorée (l'or des fous) et de magnifiques cristaux rouge vif de sulfure d'arsenic (réalgar), qui ressortent extrêmement bien sur la dolomite blanche. Ce sont tous ces minéraux «exotiques» qui ont rendu Lengenbach célèbre il y a 200 ans déjà et qui continuent d'assurer sa notoriété. La mine de Lengenbach est toujours exploitée mais à des fins scientifiques.

Dépliant sur le chemin de découverte géologique et sur la mine de Lengenbach (français)

Lengenbach, pour les petits et les grands collectionneurs de minéraux

Pour les amateurs de belles pierres et de cristaux ainsi que pour les enfants, les raretés minéralogiques sont moins intéressantes que la dolomite blanche, avec ses incrustations de pyrite jaune or et autres minéraux. Il est facile de trouver de superbes pièces sur le dépotoir de la mine, un lieu qui exerce un pouvoir d'attraction magique, surtout sur les enfants. Vous pouvez laisser quelques pièces dans la caissette de la mine, de façon à permettre la poursuite de la recherche de minéraux dans cette mine unique au monde!

Tiré à part du magazine «Le Cristallier Suisse»

En 2017, un article trilingue intitulé «Deux parcs naturels, un col avec bivouac et de beaux minéraux» a été publié dans le magazine «Le Cristallier Suisse» de l'Association suisse des cristalliers, collectionneurs de minéraux et fossiles. Il y est question de la quête d'allanite-(Ce) au bivouac de «Combi e Lanza» et de la découverte de minéraux alpins aux cols de Chriegalp et de Cornera, ainsi que sur les pentes abruptes du Helsenhorn et du Gischihorn/Pizzo Cornera, à la frontière entre le parc naturel de la vallée de Binn et le parc naturel de l'Alpe Veglia-Alpe Devero. Le tiré à part de l'article (D, F, I) est disponible au bureau du parc au prix de CHF 5.-.

Tiré à part du magazine «Le Cristallier Suisse»

 
 

Réserver un hébergement

Alle Ferienwohnungen anzeigen Alle Hotels anzeigen