de | fr | it | en
 
Accueil | Carte | Météo | Devenir membre | Galerie | Contact |
Unterkunft
| 17°
de | fr | it | en
 

Suchen & Buchen

Zimmer

Alle Hotels anzeigen
Alle Ferienwohnungen anzeigen

Unterkunft buchen

Une grande diversité d’espèces animales et végétales

La vallée de Binn porte le surnom de vallée des trésors cachés parmi les connaisseurs aguerris de la nature. En se promenant, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir les petits et grands trésors du parc. 184 espèces de faune et de flore sauvage figurant sur la Liste rouge y ont été découvertes à ce jour!

Le parc naturel de la vallée de Binn abrite ainsi une extraordinaire diversité d’espèces végétales et animales. Voilà une petite énumération des milieux naturels qu’on y rencontre: bas-marais, prés maigres, forêts d’épicéas, pâturages alpins arides, prairies grasses, marges proglaciaires, forêts de pins clairsemées, lacs de montagne aux eaux sombres, steppes rocheuses, vieux champs cultivés, prés humides alpins.

Cette grande richesse florale et animale est due à une conjonction complexe de facteurs tels que le climat, l’exposition ou la géologie variée du sous-sol, mais aussi à la gestion traditionnelle des surfaces agricoles, qui a en partie rendu possible l’apparition d’une si grande biodiversité. Le parc paysager de la vallée de Binn est avant tout connu pour ses nombreuses espèces de fleurs rares. Une espèce de tulipe unique au monde, la Tulipa grengiolensis, fleurit pendant la seconde quinzaine de mai sur un petit coteau au dessus du village de Grengiols (v. Circuit de la tulipe Grengiols). On admirera la rare giroflée du Valais dans les gorges de Twingi entre Ausserbinn et Binn. De splendides sabots-de-vénus fleurissent en juin dans une jolie clairière au fond de la vallée. Et en été, on y rencontrera, outre les fleurs alpines connues, l’Ancolie des Alpes, la primevère dorée, la campanule à corolle découpée, la Primula Halleri, la Gentiane de Schleicher, la Valériane des prés, etc.

Mais on y rencontre aussi de nombreuses espèces menacées d’oiseaux, de papillons et de sauterelles, mais aussi l’ambrette des marais, un très petit escargot de quelques millimètres à peine. Il s’agit là d’une vraie rareté puisqu’on ne la trouve en Suisse que tout à l’est des Grisons et chez nous, dans les Gorges de Twingi. Le parc paysager de la vallée de Binn a essentiellement pour tâche de protéger et de valoriser les différents habitats naturels.

Prenez part à une des nombreuses excursions organisées pour mieux apprendre à connaître la nature du parc !